L’établissement est ouvert en 1910, sous l’administration allemande.

Il reçoit des « patients incurables tranquilles » capables de travailler pour subvenir à leurs propres besoins.

Le choix se porte sur le site de Lorquin parce qu’il existe une source suffisante pour alimenter l’hôpital en eau.

Les patients sont confiés à la garde de religieuses.

Durant les guerres mondiales, l’hôpital est partiellement évacué et utilisé en tant qu’hôpital militaire.

La modernisation des bâtiments débute dans les années 1960 et le déploiement lié la sectorisation dans les années 1970.

 

 

L’établissement dessert trois secteurs de psychiatrie adultes et un intersecteur de psychiatrie infanto-juvénile (enfants et    adolescents) qui les recoupe, soit une population de 220 000 habitants.

Le siège de l’établissement est situé au sud est du département de la Moselle à 10 km de Sarrebourg (chef-lieu d’arrondissement) dans un village de 1 000 habitants. L’établissement comprend également une unité d’hospitalisation de psychiatrie de 20 lits à l’hôpital Lemire à Saint-Avold et une clinique de psychologie médicale de 17 lits à Phalsbourg .

Outre le siège, l’activité de l’établissement se déploie sur 23 sites géographiques et collabore avec les Centres Hospitaliers – sites d’accueil des urgences – de Sarrebourg et Saint-Avold pour la prise en charge des urgences psychiatriques, avec les équipes médicales et soignantes dans les unités de maternités et pédiatrie de ces établissements et avec le C.H.S. de Sarreguemines pour l’unité de diagnostic et d’évaluation de l’autisme installé à Forbach.